Imprimer cette page

Evénements

Qui suis-je ? Le concours de SVT

 
 
open

Un jeu est proposé à tous les élèves par l'équipe de SVT, depuis le mois de janvier. Un animal disséqué est placé dans le hall d’entrée des classes et les enfants doivent deviner de quel animal il s’agit. Ils introduisent ensuite le nom de l’animal dans une urne et le tour est joué !

La hyène, le petit pingouin (ou pingouin torda), le singe bleu (ou cercopithècus à diadème) sont passés successivement.

Cette semaine... la limule (voir plus bas), un animal des côtes américaines, dont le sang bleu est utilisé en pharmacie. Voir la réponse

Le prix.. des bonbons :-)

















Les tables du Brevet Blanc

 
 
open

Cette semaine a eu lieu, pour tous les élèves de 3ème, le brevet blanc. Lors d'une pause, nous avons observé les bureaux de chacun et découvert des personnalités ordonnées, colorées, plutôt stylo plume ou stylo Bic, pour la plupart assoiffées ou affamées, voire même addicts au chocolat...

    

   



  




 

 








100ème jour de CP

 
 
open
Depuis le début de l'année scolaire, les élèves de CP comptent les jours d'école. Le 28 février, ils sont arrivés à 100 et on voulu fêter ça ! Le 28 février, 100ème jour d'école, ils ont chacun amené une oeuvre créée au fil des jours à la maison représentant ces 100 jours passés, en 10 paquets de 10 objets. Que ce soit avec des bâtons, des photos, des pâtes ou des coquillages, ils ont tous fait preuve d'imagination !Leur couloir en est maintenant magnifiquement décoré et les élèves comptent dorénavant les jours... jusqu'aux vacances...

 











À la découverte des instruments d'Afrique




open

Alain Borrat, ancien professeur du LFB, organise des ateliers pour faire découvrir aux élèves du Primaire les instruments africains et leur son.


























Les guerriers des CE2




open
Dans le cadre des Sorties du Patrimoine, les élèves de CE2 sont allés découvrir l'architecture moderniste dans le centre. Plusieurs classes ont ensuite enrichi leur visite par une initiation à la technique de la mosaïque, ainsi qu'une exploration de la plasticité de l'argile... d'où la naissance de nos Guerriers. Une armature adaptée a été créée, puis divers matériaux ont été manipulés, en respectant pour chacun les propriétés physiques, le temps de travail disponible avant séchage, etc.

Les jeunes artistes se sont inspirés de Gaudí en apportant une touche très personnelle, nourrie des réflexions générées par les cheminées de la Pedrera.

Ces ateliers ont été animés par Delphine d'Orsay.


Sur les photos suivantes ce sont les élèves de CE2-5 de Florence Terral.


































































3ème intervention d'un expert de l'UpM




open
Nous avons eu le plaisir de recevoir M. Nicolas Debaisieux, expert dans le changement climatique à l’Union pour la Méditerranée. Il nous a expliqué le processus que suivent les différents projets de l’UpM et il nous a fourni un bon nombre d’exemples concrets de projets mis en place ou en négociation. Les projets de l’UpM visent plutôt des objectifs locaux, notamment dans le sud de la Méditerranée, un important foyer de peuplement en forte croissance.

M. Nicolas Debaisieux nous a aussi montré les différents enjeux du changement climatique dans le bassin méditerranéen et les actions que l’UpM essaye de mettre en place pour résoudre ce problème dont les effets sont désormais irréversibles.

Lors des questions, l’expert en changement climatique, nous a donné de nombreux conseils pour l’élaboration de nos futurs projets.

Alex Prados
Terminale ES








Conférence de Muriel Gilbert, correctrice au Monde

open
Muriel Gilbert, correctrice au Monde et auteure de "Au bonheur des fautes" est venue parler au CDI de sa profession devant plusieurs classes. C'est dans une ambiance agréable et détendue, qu'elle nous a expliqué qu’un correcteur est un traqueur de fautes qui est content quand il en trouve. Le côté ingrat de ce métier est que personne ne vous félicite lorsqu'il n'y a aucune faute dans un texte alors que lorsqu'il y en une c'est parce que le correcteur n'a pas bien fait son travail !

Pour Muriel, chercher des fautes est devenu un jeu qu’elle a pris l’habitude de pratiquer. Une bonne orthographe est comme une personne bien habillée, dit-elle. Et, bien que faire des fautes ou des coquilles comme on dit dans son jargon, n’est pas si grave, elles sont inacceptables si elles sont imprimées.

Muriel en a profité pour nous donner quelques exemples d’anagrames (ressasser) et de palindromes "Que lie un chien à une niche? ", " La mariée ira mal", "Élu par cette crapule"…

En définitif, Muriel pense que faire des fautes ne doit pas nous empêcher d’écrire !












Page  1  sur 10   page suivante »  >>