Conjonction Jupiter Saturne par les T8

Category
Infos

Le groupe de spécialité physique de T8 est allé observer la conjonction entre Jupiter et Saturne lundi 21 décembre avant les vacances. Avec le télescope ils ont pu distinguer les anneaux de Saturne et certains satellites de Jupiter. Nous en avons aussi profiter pour admirer les détails de la Lune avec la lunette astronomique et Mars avec le télescope.
 
Voici quelques retours ci dessous des élèves, merci à leur professeur Ingrid PRINS. 
 
“Le lundi 21, nous avons eu l’occasion d’observer, grâce à deux télescopes fournis par l’école, la constellation de Jupiter et Saturne, un événement qui ne se produit qu’une fois tous les 20 ans. Afin d’observer plus précisément cet événement très exclusif, nous sommes montés sur le toit du bâtiment de primaire, où malgré quelques nuages et le froid qu’il faisait, nous avons pu apprécier les deux planètes en détail. Je voudrais également dire qu’au début, il nous a été un peu difficile de trouver la constellation car nous devions d’abord la trouver à l’œil nu pour pouvoir ensuite pointer le télescope dans la bonne direction. Cependant l’attente et l’effort en valaient la peine.”
 
“J’ai particulièrement apprécié cette activité puisqu’elle m’a permis de ne pas rater la conjonction entre Saturne et Jupiter. Le matériel à disposition était assez précis, et on pouvait vraiment y voir quelque chose (par chance, il n’y avait pas de nuages!). Elle m’a aussi permis d’aller sur le toit de l’édifice primaire, seul endroit de l’école qu’il me restait encore à explorer!”
 
“À propos du phénomène observé le 21 décembre: J’ai trouvé que c’était une très bonne idée de nous emmener sur le toit de l’école, lieu où nous ne sommes jamais allé, pour observer le phénomène. Ça nous a permis d’observer de nos propres yeux, de nous faire notre propre idée, des phénomènes expliqués tout au long de l’année et simplement démontrés dans les images du manuel. Nous avons pu donc sortir de notre simple routine pour faire un “TP” interactif, ce qui était très plaisant. Je ne pensais personnellement jamais pouvoir voir un tel phénomène de mes propres yeux de toute ma vie, ou même l’anneau de saturne, les satellites de Jupiter, ça a donc été une expérience très constructive. De plus, nous ne nous sommes pas arrêtés la, nous avons également observé la Lune et Mars.”
 
“J’ai trouvé l’activité du lundi 21 décembre très intéressante, mis à part que le lieu et l’horaire disponibles n’étaient pas les plus optimaux, parce que nous avons pu observer la conjonction de Jupiter et Saturne. J’ai aimé l’ambiance de la classe et cet manière d’apprendre de nouvelles choses grâce à l’observation des phénomènes en dehors d’une salle de cours.”
 
“Lundi 21 décembre nous sommes montés au toit du bâtiment du primaire pour observer la conjonction de Jupiter et Saturne. Nous avions un télescope et une lunette astronomique. Je n’avais jamais utilisé un de ces deux appareils astronomiques. De plus, quelques-uns de nous avaient des jumelles et une application qui indiquait quel objet céleste se trouvait dans un point de l’espace. J’ai trouvé cette activité très intéressante. Au début on ne savait pas trop où il fallait placer le matériel à disposition. On a attendu au coucher de soleil puis on a vu avec nos propres yeux deux petits points blancs. Ensuite, avec la lunette astronomique et le télescope on a pu observer deux planètes qui sont à des milliers de km, Jupiter avec ses satellites et Saturne et ses anneaux. J’ai été surprise de pouvoir voir les anneaux et les satellites de ses correspondantes planètes. On a ensuite observé la Lune et on a même remarqué très clairement ses cratères. C’est une expérience qui m’a vraiment plu et que j’ai trouvé très intéressante puisque cette conjonction ne se produit que tous les 20 ans. Cependant, le fait que ces planètes étaient si proches entre elles, était un phénomène inusuel et qui ne se reproduira pas jusqu’en 2080.”
 
“Le lundi 21 décembre, nous sommes allés avec la professeure de physique-chimie sur le toit du bâtiment des primaires afin d’observer la conjonction de Saturne et Jupiter. On a eu beaucoup de chance d’avoir eu cours ce jour même où ce phénomène était à son maximum et à une heure où le soleil était prêt à se coucher. Équipés de quelques jumelles, d’une lunette astronomique et d’un télescope de Galilée, nous avons commencé à prévoir quel serait le meilleur emplacement du matériel, suivant la trajectoire qu’allaient suivre les astres. Nous avons douté, personne ne savait si nous arriverions bien à voir quelque chose ou pas car non seulement il y avait des bâtiments et des arbres en face, mais nous ne sommes pas des professionnels à ce sujet. Heureusement nous avions Mahel qui s’est occupé de la configuration du matériel, on aurait cru qu’il en avait l’habitude! Je dois avouer qu’au début je pensais que je n’allais pas voir grand-chose mais j’étais tout de même excitée et j’avais très envie de pouvoir regarder le ciel. En effet, depuis que je suis toute petite mon père, grand amant de l’espace, m’a raconté des faits tout à fait incroyables sur l’immense et hasardeux Univers. C’est une petite coutume que nous avions ensemble, j’attendais toujours l’heure de me coucher avec impatience pour entendre une de ses histoires. C’étaient des anecdotes qui aux yeux d’une petite fille semblaient d’autant plus surprenantes. Je ne me démarque pas par mes connaissances en astronomie, c’est simplement d’un champ qui touche ma sensibilité. Les étoiles et les planètes me transmettent des émotions très contrastées que j’ai du mal à expliquer, à la fois de l’angoisse et de l’émerveillement, dans tous les cas je renoncerais jamais à la possibilité d’observer le ciel, et encore moins avec mes camarades. Ainsi, une fois tout a été prêt, nous avons pu, à tour de rôle, passer regarder dans chaque lunette les deux protagonistes de la nuit. J’ai failli crier lorsque je me suis rendu compte qu’on pouvait apercevoir l’anneau de Saturne et deux des lunes de Jupiter! Une image vaut plus que mille mots, et une observation en première personne est encore plus précieuse. Je ne sais pas si j’aurais l’occasion de revoir de si près des astres situés à des milliers de kilomètres, je sais juste que je suis très reconnaissante de la chance que nous avons eue.”
 
“J’ai toujours aimé regarder le ciel et les étoiles: j’ai l’impression que je ne suis personne en comparaison à l’infinité de l’Univers. Je suis de ces personnes qui peut passer toute la nuit en regardant les astres sans rien dire. C’est pour cela que j’étais intéressé par l’observation et de plus ce n’était pas la première fois que j’utilisais une lunette astronomique. Le matériel utilisé était à mon opinion très correcte et nous l’avons su réglé assez rapidement. L’endroit choisi était le meilleur pour voir le phénomène. Cependant à 18h il y avait un peu trop de lumière et pas tout le ciel était visible et donc l’ambience d’observation n’était pas idéale. Voir cette conjonction a été vraiment spectaculaire et merci à vous, madame Prins, pour nous organiser ce cadeau de Noël pour finir l’année.”
 
” J’ai trouvé que l’activité que nous avons fait lundi était très différente et j’ai beaucoup aimé l’observation de ce phénomène. Nous avions deux télescopes qui nous ont permis de l’observer, depuis on endroit qui à mona vis était aussi bien choisi puisqu’on avait une vision claire des planètes. J’ai trouvé que c’était un très bonne idée de faire cette activité puisqu’on avait jamais fait une chose comme ça, et ça m’a beaucoup impressionné, ça a été un très bonne expérience. ”