Imprimer cette page

Une vulcanologue avec les Grandes Sections 3


 
 
Maéva Rhéty, surveillante au lycée ayant fait des études de vulcanologie, a reçu il y a peu une lettre de la classe de Grande Section 3 d’Hélène Duval :
 
Bonjour Madame la vulcanologue !

Comment t’appelles-tu ?
On sait que tu travailles à l’école de Pedralbes parce que Hélène nous l’a dit.
Est-ce que tu pourrais venir dans notre classe pour répondre à nos questions sur les volcans ?
Est-ce que tu écoutes la terre à Pedralbes pour savoir s’il ya des volcans. 
Si tu es d’accord, tu peux venir nous voir à partir du lundi 16 avril. 

Au revoir et à bientôt,
Les GS-3


En effet, chaque jour, dans la classe, il y a le temps du « Quoi de neuf ? », un temps où les élèves amènent quelque chose de l’extérieur de l’école pour le présenter. Un jour, l’un d'eux a amené une pierre de lave qui a beaucoup intéressé ses camarades et ils sont allés faire de nombreuses recherches à la médiathèque. Leur maitresse ayant lu dans la newsletter qu’une surveillante de Pedralbes était vulcanologue, ils ont voulu la rencontrer !
 
C’est avec grand plaisir que Maéva Rhéty a accepté :
Partager ma passion des volcans avec la classe de GS-3 a été un vrai plaisir. J'ai répondu aux nombreuses questions des enfants comme :
- "Comment s'appelle l'appareil pour écouter la terre ?"
- "Comment les animaux peuvent-ils faire pour s’en aller quand le volcan est en éruption ?"
- "Pourquoi les volcans commencent-ils à cracher de la lave ?"
Et nous n'avons pas seulement parlé des volcans mais aussi regardé des photos et des vidéos d'éruptions volcaniques, dessiné des volcans ou encore fait une expérience pour recréer une coulée de lave.
En bref, une expérience belle et enrichissante pour tout le monde !
 
 
Pour Hélène Duval, ce fut également une expérience passionnante : 
C’est toujours intéressant de permettre aux enfants d’aller loin dans leur raisonnement et de trouver des intervenants pour nourrir leur curiosité et se rendre compte que, tout autour de nous, il y a des experts qui peuvent nous apprendre des choses, pas seulement les maitres et maitresses, et pas seulement à l’école.




































Retour