Imprimer cette page

Conférence de Muriel Gilbert, correctrice au Monde




Interview sur la web radio

Muriel Gilbert, correctrice au Monde et auteure de "Au bonheur des fautes" est venue parler au CDI de sa profession devant plusieurs classes. C'est dans une ambiance agréable et détendue, qu'elle nous a expliqué qu’un correcteur est un traqueur de fautes qui est content quand il en trouve. Le côté ingrat de ce métier est que personne ne vous félicite lorsqu'il n'y a aucune faute dans un texte alors que lorsqu'il y en une c'est parce que le correcteur n'a pas bien fait son travail !

Pour Muriel, chercher des fautes est devenu un jeu qu’elle a pris l’habitude de pratiquer. Une bonne orthographe est comme une personne bien habillée, dit-elle. Et, bien que faire des fautes ou des coquilles comme on dit dans son jargon, n’est pas si grave, elles sont inacceptables si elles sont imprimées.

Muriel en a profité pour nous donner quelques exemples d’anagrames (ressasser) et de palindromes "Que lie un chien à une niche? ", " La mariée ira mal", "Élu par cette crapule"…

En définitif, Muriel pense que faire des fautes ne doit pas nous empêcher d’écrire !














Retour