Imprimer cette page

Archives des événements

Esther : bourse d'Excellence-Major





Esther Abarca, élève de Terminale il y a deux ans, a obtenu la bourse d'Excellence-Major attribuée par l'AEFE aux meilleurs bacheliers étrangers des lycées français du monde afin qu’ils poursuivent leurs études en France.

Quand as-tu eu le Bac et en quelle série ?
J’ai eu mon Bac en 2014, série L

Quelles ont été tes notes au bac (les principales)  ?
J’ai eu 16 en Philosophie et en Histoire Géographie, 13 en Littérature, 18 en mathématiques et 20 dans les langues
.

Connaissais-tu les bourses d’excellence ? Qui t’a annoncé que tu pouvais en avoir une ?
Je n’avais jamais entendu parler des bourses d’excellence avant la Première. C’est mon professeur de français de Première, M. Bentot, qui m’en a parlé pour la première fois lorsque je lui ai dit que je voulais faire mes études en France, mais que j’étais dans une situation économique difficile. Ensuite, le professeur principal de ma classe de Terminale, M. Lormant, a présenté une liste de possibles candidats, avec des profils adéquats, au Proviseur.


Quelles sont tes études actuelles et tes projets pour le futur ?
Je suis actuellement étudiante en Licence 3 de Philosophie à Poitiers, et candidate à un Master de SciencesPo Paris, “Human Rights and Humanitarian action” (mon dossier est admissible, je prépare les oraux pour être admise). De plus, j’aimerais faire en alternance un master recherche en Philosophie, pour me spécialiser en philosophie politique.


Quel sont tes meilleurs souvenirs du LFB ?
Je pense qu’un des meilleurs souvenirs du LFB, ce sont les matchs de basket, tous les samedis matin : c’étaient un moment très convivial, avec les parents et les équipes contraires. En plus, tous les sports étaient présents, avec des équipes d’âges différents.

Cependant, les meilleurs souvenirs que j’ai sont récents, datant de ma période au niveau du lycée. J’ai eu la chance de participer à l’atelier théâtre, et de suivre l’option théâtre, de la seconde à la Terminale. La préparation de chaque pièce, les sorties au Lliure, chaque représentations… Tous ces moments resteront gravés dans ma mémoire.

Finalement, j’ai un souvenir très spécial, datant de la fin de mon année de Première. La classe de 1ère L, comme l’est souvent une classe de filière littéraire, était très dynamique et attachante. Nous avions un rapport très particulier avec M. Bentot, notre professeur de français, que nous admirions. Plusieurs élèves avaient décidé de faire un goûter de fin d’année, comme les petits enfants. Ça nous a beaucoup rapproché, et le fait d’avoir pu partager ce moment avec un des meilleurs enseignants que j’ai eu a été très exceptionnel pour nous ; c’était très sympathique.



Retour