Imprimer cette page

Archives des événements

Bac - Compréhension Orale de langues

 
 
 
open

Les élèves de Terminale ont passé leurs premières épreuves du Bac : la compréhension orale de langue. Ils avaient le choix entre anglais et espagnol comme première langue, et anglais, espagnol et catalan comme deuxième. Cette semaine avaient lieu les épreuves de catalan et d'espagnol, l'épreuve d'anglais sera la semaine prochaine.

Les élèves se répartissaient comme suit :

anglais LV1 : 45
anglais LV2 : 81
espagnol LV1 : 167
espagnol LV2 : 44
catalan LV2 : 87

 





























Dernier vol BIA pour la promotion 2017

 
 
open

Dernier vol BIA pour la promotion 2017, avec Arturo de 1S1 aux commandes, relayé par M. Rubiera un peu crispé.
L'avion s'appelait ACDC (AéroClub De Catalunya), pour être parfaitement "raccord" avec le tee-shirt Metallica d'Arturo, la sonnerie du lycée de vendredi, et pour nous offrir un vrai Stairway to Heaven !

 

 











































Els CP descobreixen el món de les emocions

 
 
open
Con la ayuda de Núria Bonet, pedopsicóloga, los CP se convierten en exploradores. Mirna, una amiga de Núria, se ha perdido en el mundo de las emociones. 
 
Pour trouver Mirna, les CP découvrent le monde des émotions. Comment est le vôtre ?
































Les Boîtes à Livres de l'Élémentaire

 
 
open

Trois boîtes à livres ont été installées dans les cours de l'Élémentaire. Elles permettent aux élèves de lire durant la récréation ou d’emprunter facilement des livres et surtout de mettre en valeur les anciens livres de la BCD qui sont sortis des stocks (trop vieux et/ou un peu abimés) mais qui peuvent toujours intéresser les élèves. Les enfants peuvent également ramener des livres de chez eux dont ils ne se servent plus et les déposer dans les boîtes à livres pour les faire découvrir aux autres

Chacun peut ainsi donner ou prendre le livre qu’il souhaite !

Merci aux parents de participer à ce beau projet en donnant une seconde vie aux livres qui traînent sur les étagères des enfants !

Après la boîte à livres, les livres trop anciens continueront leur vie puisqu’ils seront envoyés dans des écoles via des ONG.
































Les Terminales option droit au tribunal



open

Les élèves de Terminale L option droit sont allées au tribunal de Perpignan assister à un procès.

 Chef d accusation: tentative d assassinat

Les élèves ont été très intéressées par le déroulement de l ‘audience: audition de la victime, de l auteur de l’infraction, d’experts ( médecin et psychologue), témoin....Présentation des scellés dont l’arme du crime. La question centrale était de déterminer si ,au moment des faits, l’auteur était conscient de ses actes et avait ou non prémédité son attaque.

Florence FERNANDEZ et Laurence Thiery

Spectacle Michael et moi

open

Les classes de CE2, CM1, CM2, et 6ème ont eu le plaisir d’assister aux représentations de Michael et moi, un spectacle multidisciplinaire sur la tolérance et la confiance en soi. En musique et en BD, il raconte l’histoire de Luce Lapuce, une petite fille de 6 ans qui rêve de danser sur la lune avec Michael Jackson. Entraînés au rythme enjoué des chansons, les enfants ont tapé des mains, chanté, dansé… Le spectacle, festif et joyeux, a fait l’unanimité, tant auprès des élèves que des professeurs !











Les 2nde visitent Danone

 
 
open
 
Le 8 janvier, les élèves de 2nde 4 et 2nde6 sont allés visiter le centre de production Danone de Barcelone créé en 1919. À cette époque, les yaourts étaient vendus en pharmacie car il étaient considérés comme un médicament. En 1927, Danone devient le fournisseur officiel de la maison royale. Aujourdhui, Danone est le leader mondial de la vente de produits laitiers : il est présent dans 120 pays.

Entreprise française, Danone fabrique des produits laitiers frais, dont les matières premières proviennent de plus de 800 fermes en Espagne, où travaillent 1700 salariés. 

Danone applique la politique RSE, c’est à dire la responsabilité sociale dentreprise qui consiste à recycler l’eau et les déchets plastiques. L’ensemble du personnel qui travaille chez Danone doit être muni d’uniformes qui sont renouvelés chaque jour. 
Grâce à cette politique, l’entreprise a obtenu le prix de la meilleure entreprise dans le secteur alimentaire en 2013.

Lors de cette visite, nous avons pu découvrir que, derrière chaque yaourt, se cache une histoire, une énorme organisation structurée, contrôlée et managée. 

Les élèves de Seconde.













Intervention des organisateurs du festival de théâtre en français

 
 
open

Mathilde Mottier et François Vila, directeurs et fondateurs du Festival de Théâtre en français de Barcelone, sont venus présenter leur travail à tous les élèves de l’option théâtre. Ils ont été agréablement surpris de voir autant d’élèves passionnés de théâtre qui deviendront peut-être de futurs comédiens, régisseurs…

Lors de cette discussion, les élèves ont pu en apprendre davantage sur l’organisation d’un festival, les métiers de producteur, régisseur ou technicien lumières, ainsi que sur toute la préparation qu’implique le déplacement de troupes théâtrales françaises à l’étranger. 

Ils iront voir, accompagnés de leurs professeurs, plusieurs pièces proposées lors de ce festival début février.

 













Participation au FerMUN

 
 
open

 ¡Hola! Soy Camila Navarro, estoy en Première y la semana pasada, del martes 9 al sábado 13 de enero, me fui con otros alumnos de Première y Terminale a Ginebra, en Suiza, para la modelización de la ONU de FerMUN 2018. Yo he ido como traductora, es decir, que traducía las resoluciones de las comisiones del inglés al español o al francés. Este año, éramos un total de 570 alumnos de 22 países diferentes reunidos en Ginebra para debatir sobre cuestiones y problemas de nuestro mundo que se tienen que resolver. Nos hemos dado cuenta de que entre todos podemos cambiar el mundo para que sea un poco mejor.

 He conocido a muchas personas geniales, de nacionalidades, edades y culturas diferentes, pero todos con el mismo objetivo de darlo todo durante estos pocos días de conferencias. Ha sido un viaje intenso en el cual, además de conocer a mucha gente, he trabajado y aprendido sobre el ámbito diplomático y todo lo que gira en torno a las Naciones Unidas. También hemos visitado un poco el centro de la ciudad, ya que nuestro albergue se situaba en la zona de las instituciones internacionales, no muy alejada del centro, pero muy diferente a él.

 He vuelto a Barcelona con ganas de repetir esta maravillosa experiencia, no como traductora esta vez, sino como intérprete o delegada de algún país, ya que es una oportunidad única y muy enriquecedora.

Camila Navarro, alumna de Première



















La Boîte à Questions de la BCD

open

À la BCD du Primaire, une boîte recèle de trésors : c'est la boîte à questions, dans laquelle les élèves introduisent leurs interrogations posées sur un bout de papier. S'y trouvent des questions existentielles, scientifiques, culturelles, historiques, des doutes... et pour qu'elles ne restent pas sans réponse, chaque semaine, une classe tire un papier au sort et tente de répondre à la question. Écrites avec des mots d'enfants, ces questions incongrues et touchantes nous desarçonnent : si vos enfants vous les posaient, sauriez-vous répondre à toutes les questions suivantes ?































 


Ana Alcolea: una visita llena de magia

 
 
open

El pasado martes 12 de diciembre de 2017, el grupo-clase de 1º de la ESO 5 (5ème5) tuvo la suerte de recibir en el CDI del LFB la visita de la escritora Ana Alcolea, autora -entre muchas otras- de la novela Donde aprenden a volar las gaviotas, estudiada durante el primer trimestre escolar en la asignatura de Lengua castellana y Literatura.

El alumnado había leído la obra y había trabajado sobre la misma, además de preparar unas preguntas para entrevistarse con la novelista y resolver las dudas surgidas durante la lectura. Ana había preparado unas diapositivas que ilustraban a la perfección todo lo que quería contarnos acerca de su oficio, de su novela y de Noruega, país en que se sitúa la historia de Erik y Arturo, los protagonistas de esta última.

Todo el mundo quedó encantado con Ana y fascinado con su manera de ser, de trabajar y de organizarse, así como con el oficio de escritor/a.


  • “Averiguamos que muchos de los sitios donde está ambientada la obra existen de verdad.” Joana, Adrià, Yassin y Claudia

  • “Aprendimos que a veces se escribe para olvidar el dolor y que escribiendo podemos convertir un momento triste en un momento más divertido. También pudimos aprender que los lectores somos tan creadores de los personajes como los autores.” Iu A., Iu X. y Nicolau

  • “Ana nos dijo que cuando escribe el tiempo le pasa volando y que a veces se olvida de comer.” Ágata, Ada, Lucía y Laura

  • “Nos gustó mucho que Ana nos hablara de su vida personal, la cual inspiró su novela [...] nos conmovió cuando contó la historia de Romeo y Julieta con tanta emoción [...] Ana Alcolea es una persona muy interesante y agradable. Sobre el oficio de escritor/a, aprendimos los pasos que se debe seguir, que hay que ser muy curioso/a y que todo puede convertirse e inspirar una novela. Nos pareció muy interesante (y terrible) cuando nos explicó que después de la Segunda Guerra Mundial la gente cortaba el pelo al cero a todas las mujeres que habían tenido una relación con los soldados alemanes que habían invadido Noruega.” Carlota, Maya, Tiphaine y Milah

  • “Destacaríamos la parte en que nos contó la Historia de Romeo y Julieta de Shakespeare. Nos pidió que cerráramos los ojos e imagináramos a Julieta. Cada uno/a se la imaginó de manera diferente. Gracias a esto descubrimos que nosotros/as también formamos parte de la creación de un libro.” Nicolás, Clara, Greta y Bruno R.

  • “Lo que más nos gustó fue su manera de pensar y de explicar. Lo que más destacaríamos es que escribe las novelas a partir de cosas que la han marcado en su vida. Ana dijo que somos capaces de crear belleza desde el dolor.” Marc, Bruno C., Claudia y Lucía

  • “Lo que más destacaríamos es su manera de explicar las historias, con una sutileza mágica que recordaba una obra teatral.” Pau, Samuel, Dani y Mathis

  • “Acerca del oficio de escritor/a, aprendimos que puede ser muy difícil y que escribir un libro es largo, pero si te gusta y te implicas lo puedes hacer.” Étienne, Sébastien y Paul


Gracias a todas las personas que hicieron posible que la visita de Ana Alcolea fuera un éxito, y en especial a Myriam Busquets (del CDI) y a Rubén (de la editorial Anaya).


Patricia Agüera Pàmies
Profesora de Lengua castellana y Literatura









Qui suis-je ? Le jeu d'SVT

 
 
open

Un jeu est proposé à tous les élèves par l'équipe de SVT, depuis l’année dernière. Un animal disséqué, empaillé, les os ou une partie de cet animal est placé dans le hall d’entrée des classes et les enfants doivent deviner de quel animal il s’agit. Ils introduisent ensuite le nom de l’animal dans une urne et le tour est joué !

La hyène, le petit pingouin (ou pingouin torda), le singe bleu (ou cercopithècus à diadème) sont passés successivement. Cette semaine, c’est un magnifique renard empaillé qui trônait dans palier de SVT, à côté d’une mâchoire de requin.

Emmanuel Mazy, laborantin, gère ce jeu, afin de donner vie à la collection du département SVT et de la faire découvrir aux élèves.













Apprendre la Physique autrement



open

Les élèves ont accès au CDI à différents ouvrages de divulgation scientifique, pour compléter leurs cours et assouvir leur curiosité sur le monde. Ludiques et originaux, ces livres remettent la physique au centre de notre quotidien et explorent même le monde de la science-fiction. 
La curiosité, loin d'être un vilain défaut, est une qualité formidable ! 

POURQUOI LES MOUCHES AIMENT-ELLES LES CROTTES ? - Caroline Lepage
De l'utilité de l'appendice vermiculaire aux pieds qui sentent le fromage, en passant par les objets géocroiseurs, il y en a pour tous les goûts ! Petites questions comme grandes énigmes, le monde recèle une quantité invraisemblable de mystères dont s'emparent sans relâche les scientifiques du monde entier, pour les décortiquer et apprendre toujours plus sur notre monde ; à l'épreuve de notre quotidien, ces énigmes provoquent souvent stupeurs ou émerveillement, selon notre humeur ou notre curiosité. Quelques extraits :

  • D’où viennent les yeux rouges sur les photos ?
  • Ya-t-il des poissons vivants dans la mer morte ?
  • Le coca a-t-il un lien avec la cocaïne ?
  • Peut-on mourrir de rire ?
  • Pourquoi y a-t-il toujours la queue aux toilettes des filles ?
  • Où est passé le noir du chocolat blanc ?

Vous cherchez aussi les réponses à ces questions ? Allez vite au CDI emprunter ce livre volontairement simple et ludique compréhensible par tous, qui vous permettra de passer pour un puits de science auprès de vos amis, de vos parents…et peut-être même de vos profs !

 

FAIRE DE LA SCIENCE AVEC STAR WARS - Roland Lehoucq
Percez les secrets de la Force. Pénétrez les arcanes de l’étoile de la mort et de la base Starkiller, et découvrez le mystère caché derrière leur terrible pouvoir destructeur. Construisez votre propre sabre-laser, décortiquez le propulseur ionique équipant aussi bien les intercepteurs impériaux TIE que les fameux chasseurs Ailes-A de la rébellion. Visitez Tatooine et son étoile double, les glaces de Hoth, les anneaux de Geonosis, la planète océan Kamino ou l’infernale Mustafar…
Que nous dit l’état de nos connaissances actuelles sur le monde de Star Wars ? Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA, enseignant à l’école Polytechnique et à Sciences Po, passe ici l’univers de la plus célèbre saga de science-fiction jamais imaginée au tamis d’une science rigoureuse et étayée, et tente de faire la part entre science et fiction, cinéma et réalité. Un voyage ébouriffant aux confins d’une galaxie lointaine, très lointaine… 


100 QUESTIONS DE SCIENCE À CROQUER - Collectif
Qui n'a jamais rêvé de savoir pourquoi les hommes ronflent ? et moins les femmes ? Si on pourra un jour lire les pensées dans le cerveau ? Quel air nous respirerons demain ? Impossible de ne pas cogiter avec ce recueil qui propose un feu d'artifice d'interrogations, sur le monde qui nous entoure comme sur nous-mêmes.
Pour tous les curieux du monde qui les entoure, 100 questions et leur réponse, qui non seulement vous blufferont mais vous feront également découvrir la science cachée derrière... 



Les 2nde de l'option Théâtre visitent le Teatre Lliure

open

Le lundi 18 décembre nous avons visité le Teatre Lliure. La visite, guidée par Alicia, responsable du service communication, nous a permis de comprendre que la grande salle est modulable. Le plateau peut monter ou descendre sur plusieurs étages grâce à un mécanisme unique en Europe et la salle est aménagée pour les spectateurs en fonction de la configuration de la scène. Pendant plus d'une heure, nous avons arpenté des couloirs, grimpé et descendu tous les étages de cet immense bâtiment. Nous avons pu découvrir des lieux inattendus sous les toits ou en sous-sol, comme la bibliothèque, une salle de répétition, ou encore des salles pour entreposer des fauteuils de spectateurs. Bref nous avons pu découvrir tous ces lieux invisibles aux spectateurs et essentiels à la magie des spectacles.

Emmanuelle Gauthier

 













La 4e1 y la 4e7 aprenden sobre las migraciones desde la perspectiva del fotoperiodismo



open

El alumnado de 2º de la ESO 1 y 7 tuvo la suerte, los días 22 y 23 de noviembre de 2017 por la mañana, de poder disfrutar de dos visitas de una hora cada una guiadas y dinamizadas por Elena Vallet, una de las responsables de la sección educativa de Photographic Social Vision. La primera tuvo lugar en el Museu Marítim (exposiciones Èxode y No més vides a la deriva) y la segunda en el Centre Cívic Pati Llimona (exposiciones Un bosc a l’altra banda y Live, love, refugee). El fotoperiodismo, la lectura crítica de la imagen y de los medios de comunicación de masas, así como las migraciones, la xenofobia, etc., son algunos de los temas -relacionados con estas cuatro exposiciones- que se estudian en 2º de la ESO en las asignaturas de Lengua y Literatura (castellana y catalana) y Geografía. 

Uno de los objetivos de estas exposiciones fotográficas consiste en concienciar y sensibilizar a la población civil, ahora que la cuestión de las personas que buscan refugio aparece tan poco en los medios de comunicación, a pesar de la vulneración constante de sus derechos como seres humanos. Asimismo, se pretende dar visibilidad a esta crisis de valores y a esta falta de humanidad tan escandalosamente silenciada.

Tras esta experiencia, el alumnado de ambos grupos-clase quiso expresar lo que sintió y aprendió a lo largo de ambas visitas:

 

4e1

  • Nunca podré imaginar el horror que han vivido y viven las personas que buscan un lugar en el que refugiarse.” Néstor
  • “Tras haber visto estas fotografías, he tomado conciencia de lo que significa algo que se dice a menudo: ‘una imagen vale más que mil palabras’. También creo que después de esta salida pedagógica nos podemos preguntar por el sentido de la vida, por lo que de verdad importa.” Alejandro 
  • “Me he dado cuenta de que, a veces, los medios de comunicación nos esconden una parte de la realidad. Aïda
  • “Ahora siento todavía más respeto por las personas que buscan refugio. Gerard
  • “Me he dado cuenta de lo difícil que debe de ser tener que volver a empezar de cero en otro lugar y del mérito que tienen quienes buscan el lado positivo de cada situación, a pesar de todo.” Carmen
  • “Me pareció muy interesante que en las exposiciones se nos contaran algunas de las historias de las personas fotografiadas. También me gustaron las explicaciones de Elena.” Gabriel
  • “He tomado conciencia de que tengo mucha suerte. Soy una privilegiada.” Ava
  • “Nunca habría podido imaginar que una fotografía pudiera tener tanto sentido o contener un significado tan profundo.” Jeanne
  • “Me gustó mucho la actividad final en el centro cívico, porque me tuve que poner en el lugar de alguien que busca refugio y reflexionar sobre lo que me gustaría encontrar a lo largo del camino: aquello que nos importa de veras, en lo más profundo de cada persona.” Félix 

4e7

  • Me han enseñado cosas que no sabía: hay muchas personas que están muriendo y, por suerte, ONGs que siguen salvando vidas. La fotografía que más me impactó fue una con varias personas fallecidas y sólo unas pocas con vida, en un dinghy.” Alexandra
  • Me parece inhumano que no se actúe ante lo que está sucediendo.” Luna P.
  • Me impactó mucho saber en qué condiciones viajan las personas que buscan refugio: poco espacio, heridas por clavos, exceso de carga, etc.” Lucía
  • “A pesar de que mueren muchas personas, no se habla de ello. No me habría enterado de lo que está pasando si no hubiéramos hecho esta salida. Luna D.
  • Cada persona en busca de refugio tiene su historia, pero forma parte de una comunidad; son un equipo.” Leah
  • “Las fotografías que vimos me parecieron muy realistas. Me sentí como si estuviera viviéndolo todo en primera persona. Me alegra haberme enterado de lo ocurre. Me parece muy necesario.” Malik
  • No sabía que existieran mafias ni que hubiera tráfico de personas... Emma
  • “Ahora soy más consciente del riesgo que supone tomar fotografías como las que vimos y de la heroicidad de quienes se dedican al fotoperiodismo. Además, me impactó enterarme de que muchas personas que buscan refugio llegan heridas a las costas del Mediterráneo.” Elsa
  • “Lo que vimos me pareció impresionante, pero me quedo con una idea: aunque haya personas que lo pasan muy mal, la parte positiva es que se sienten felices con muy poco. En cambio, nosotros no. Somos unos privilegiados. También quiero decir que me indigna cómo se maltrata a estas personas.” Berta
  • “Me preocupa la falta de conciencia social de lo que ocurre y me emociona la excepcionalidad de las personas que toman riesgos para hacer ese tipo de fotografías.” Maika
  • Me parece increíble que supiera tan poco sobre lo que pasa. Muy pocos medios informan de ello.” Guillem C.
 

Patricia Agüera Pàmies, Júlia Ferrer Garcia y Guy Sabatier
Profesorado de Lengua y Literatura (castellana y catalana) y de Historia y Geografía

 





Espace candidat

Si vous souhaitez postuler pour un remplacement au LFB merci de vous inscrire à l’Espace candidat. Si vous souhaitez postuler pour un poste de résident ou de recruté local cliquez ici.

------------------------

Les Grandes Sections rencontrent le Père Noël




open

Hier, le Père Noël est venu directement du Pôle Nord rendre visite aux enfants de l’école maternelle. Il est arrivé silencieusement pendant que les petits faisaient la sieste et, après avoir garé son traîneau sur le toit terrasse de l’école, il a rencontré les élèves en salle de motricité. Les enfants avaient de nombreuses questions à lui poser :

  • Où tu habites ?
  • Comment tu "as" venu ?
  • Il est où ton traîneau ?
  • Est-ce qu’il vole ?
  • Pourquoi tu es habillé en rouge ?
  • Pourquoi tes rennes ils ont le nez rouge ? (meilleure question de la journée selon le Père Noël !!)
  • Est-ce que tu vas m’amener 10 cadeaux ?
  • Est-ce qu’on est obligés de dormir la nuit de Noël ?
  • Et le reste de l’année c’est quoi ton travail ?

Ensuite, les élèves ont chanté une chanson au Père Noël et fait des photos avec lui.
































































































Les Petites Sections rencontrent le Père Noël

 
 
open


Hier, le Père Noël est venu directement du Pôle Nord rendre visite aux enfants de l’école maternelle. Il est arrivé silencieusement pendant que les petits faisaient la sieste et, après avoir garé son traîneau sur le toit terrasse de l’école, il a rencontré les élèves en salle de motricité. Les enfants avaient de nombreuses questions à lui poser :

  • Où tu habites ?
  • Comment tu "as" venu ?
  • Il est où ton traîneau ?
  • Est-ce qu’il vole ?
  • Pourquoi tu es habillé en rouge ?
  • Pourquoi tes rennes ils ont le nez rouge ? (meilleure question de la journée selon le Père Noël !!)
  • Est-ce que tu vas m’amener 10 cadeaux ?
  • Est-ce qu’on est obligés de dormir la nuit de Noël ?
  • Et le reste de l’année c’est quoi ton travail ?

Ensuite, les élèves ont chanté une chanson au Père Noël et fait des photos avec lui.

 





























































Les Moyennes Sections rencontrent le Père Noël

 
 
open


Hier, le Père Noël est venu directement du Pôle Nord rendre visite aux enfants de l’école maternelle. Il est arrivé silencieusement pendant que les petits faisaient la sieste et, après avoir garé son traîneau sur le toit terrasse de l’école, il a rencontré les élèves en salle de motricité. Les enfants avaient de nombreuses questions à lui poser :

  • Où tu habites ?
  • Comment tu "as" venu ?
  • Il est où ton traîneau ?
  • Est-ce qu’il vole ?
  • Pourquoi tu es habillé en rouge ?
  • Pourquoi tes rennes ils ont le nez rouge ? (meilleure question de la journée selon le Père Noël !!)
  • Est-ce que tu vas m’amener 10 cadeaux ?
  • Est-ce qu’on est obligés de dormir la nuit de Noël ?
  • Et le reste de l’année c’est quoi ton travail ?

Ensuite, les élèves ont chanté une chanson au Père Noël et fait des photos avec lui.

 

 



















































 


La Médiathèque Plaisir

 
 
open

À chaque pause méridienne, la Médiathèque propose un temps où les enfants peuvent venir en autonomie faire les activités qu’ils veulent : c’est la « Médiathèque Plaisir ». Il peuvent choisir d’aller lire au coin lecture, de faire des activités sur ordinateur, de regarder des courts métrages à la TV, d’écouter des chansons et comptines ou de lire des revues. Le contenu proposé change chaque mois et est visible sur une grande affiche depuis l’extérieur. En décembre, il s’agissait d’activités en rapport avec Noël.

Dès la sonnerie, une grande file se forme devant la porte. Les élèves entrent 4 par 4 et écrivent eux-mêmes leur nom sur la feuille, dans la case de l’activité qu’ils ont choisie. Ils peuvent ensuite aller dans l’espace dédié à cette activité en autonomie. Ce fonctionnement permet à 30 élèves de grandes sections puis 30 élèves moyennes sections de profiter d’un moment calme durant la récréation. Attention cependant, on ne peut pas faire deux activités d’écran la même semaine ! 

Un grand travail en amont avec les enseignants, en classe entière, permet aux élèves de bien connaître la médiathèque et de pouvoir ensuite y venir seuls pendant la pause méridienne. 

Les enfants apprécient beaucoup ce moment calme et la file est souvent interminable, ne permettant pas à tous les élèves de venir en profiter. Cela rend les bibliothécaires, Christine et Myriam, un peu tristes, bien qu’elles soient très heureuses du succès de ces activités, surtout depuis l’inauguration de la nouvelle médiathèque











































































Presentation de revues à Munner

 
 

 

open

Marjorie Veys, de Bayard Presse, est venue à Munner présenter aux élèves plusieurs revues proposées à la Médiathèque. Elle leur a expliqué le fonctionnement des rubriques, les différentes thématiques, le rangement des revues à la BCD etc… Chaque classe, accompagnée par son professeur, a pu profiter de cette intervention.