Imprimer cette page

Archives des événements

Les CP au marché de Sarrià

open

Les élèves de CP-7 de Nelly Bouleau et de CP-2 de Séverine Garcia sont allés visiter le marché de Sarrià. Accompagnés d'un guide, ils ont pu découvrir les différents fruits et légumes, mais aussi les poissons, viandes, charcuteries... Ces visites sont coordonnées par les professeurs de français, espagnol et catalan, la viste se faisant en espagnole et en catalan.

La maitresse de CP-7 a réalisée une vidéo résumé, que vous pouvez voir ici.













































Les autoportraits des CE2-5




open

Voici les magnifiques autoportraits qu'ont réalisés les élèves de CE2-5 avec leur professeur Sonia Ho Hsuch Min.















































































Forum des formations 2017




open

Mercredi dernier, les 440 élèves de Première et Terminale, ainsi que plus de 350 élèves de Batxibac arrivés de toute la Catalogne ont pu rencontrer les intervenants venus présenter les Grandes Écoles et Universités françaises.

Les 1ère STMG
et leur professeur de Gestion, Laurence Thiery, ont accueilli ces intervenants à travers le lycée jusque dans leurs salles.































Els 4ème visiten Sarrià

 
 
open

Els alumnes de 4ème que segueixen els cursos de català iniciació (nivells A1-A2 i A2-B1) amb les professores Ariadna Puig i Júlia Ferrer han anat aquest divendres a visitar alguns dels llocs més emblemàtics dels barris de Sarrià i Pedralbes: el  Monestir de Pedralbes, el Mercat de Sarrià, la pastisseria Foix de Sarrià, casa natal del poeta Josep Vicenç Foix, l’estació dels Ferrocarrils de la Generalitat i el Centre Cívic de Sarrià. Els alumnes més avançats han preparat per als seus companys una explicació sobre aquests llocs. 

 

















Remise diplôme BIA

open

Les élèves de Seconde ayant participé aux activités proposées par Ambassadair l'année dernière ont reçu cette semaine leur Brevet d'Initiation à l'Aéronautique (BIA). Des pilotes professionnels, passionnés et pédagogues, leur ont fait découvrir le monde de l’aviation tous les mardis de 18h à 20h.
Le diplôme leur a été remis par Ugo Noel, président d'Ambassadair et pilote de ligne, et Olivier Rubiera, proviseur adjoint.

Construit comme un pont entre passion et raison, savoir et pratique, professionnel et amateur, civil et militaire, ce diplôme permet de mettre en avant des compétences et des savoirs avec enthousiasme et rigueur.




































Le CVL à Porto

 
 
open

Dans le cadre de La semaine des lycées français du monde, les vice-présidents des CVL (Conseil de la vie lycéenne) de la zone ibérique (Bilbao, Madrid, Lisbonne, Malaga, Valence, Porto et Barcelone) se sont réunis au Lycée Français de Porto mardi 14 et mercredi 15 novembre 2017 accompagnés par leurs conseillers principaux d’éducation. Le LFB a été représenté par Bruno Berthuit de Terminale STMG et Mme Guiboud Ribaud, CPE lycée.

Ces deux journées ont été animées par Madame Jacquemyn, inspectrice pédagogique de sciences de la vie et de la terre représentante de l’AEFE et Madame Ribola, inspectrice pédagogique de sciences de la vie et de la terre dans l’académie de Versailles. Elles ont fait réfléchir les élèves sur la dimension globale du développement durable dans nos établissements.

A cette occasion, Monsieur Pedro Viterbo, directeur du département de météorologie et géophysique de l’IPMA (centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme) a fait prendre conscience aux élèves de l’impact du réchauffement climatique sur la planète et de ses conséquences. Les inspectrices sont ensuite intervenues sur une approche systémique des actions d’une éducation au développement durable (EDD).

L’après-midi, les élèves ont travaillé sur la communication et le positionnement des CVL au sein de leurs établissements.

La journée s’est conclue par une présentation des productions fonctionnant à l’énergie solaire réalisées par des élèves de primaire et de collège du lycée de Porto. Les vice-présidents des CVL leur ont décerné le prix de la meilleure production.

Le lendemain, les élèves nous ont présenté le compte-rendu de leurs réflexions sur la problématique de la communication et du positionnement des CVL dans la salle du conseil de la mairie.

En 2018, nous avons convenu d’une action commune inter-CVL zone ibérique.

Notre séjour s’est terminé par une visite de la ville de Porto en tuk-tuk et l’ascension du Pont Aribida. Nous remercions chaleureusement le Lycée français de Porto pour son accueil et l’organisation de cette rencontre qui encourage les initiatives lycéennes.

Elisabeth Guiboud Ribaud
CPE Lycée

 

 





La nouvelle école maternelle de Munner

 
 
open

L’école de Munner a profité d’une rénovation et d’une restructuration des deux bâtiments. Le cabinet d’architectes B720 Fermin Vazquez Arquitectos sont les responsables de ce projet.

L’ancienne villa
 
FDes éléments caractéristiques de l'histoire de l'ancienne villa ont été préservés : les carrelages, les moulures aux plafonds, ses fenêtres arrondies.. Elle a été construite en 1932 par une famille catalane qui a également decidé d’en construire une autre à côté pour leur fils.


Le nouveau bâtiment
 
Dans le nouveau bâtiment tous les espaces permettent aux élèves, mais aussi au personnel, de s’y sentir bien et d’évoluer dans un environnement coloré, sécurisé et respectueux de l’environnement. Les éclairages sont donc des barres de LED tamisées, avec des détecteurs de mouvement dans les endroits de passage et des adaptateurs de luminosité dans les classes, toutes ouvertes sur l’extérieur avec de grandes vitres pour profiter au mieux de la lumière naturelle. Sur les façades, des lames motorisées permettent de suivre l’orientation du soleil et les fenêtres sont automatisées afin d’aérer pendant la nuit et le matin avant l’arrivée des élèves. La modernité des équipements permet donc une meilleure gestion des ressources et une adaptabilité maximale aux besoins des enfants.
 
A l'extérieur, les 1 800m² de cour sont pleinement utilisés : structures, jeux, paniers de baskets, jardins pédagogiques, espaces verts…la surveillance s’adapte donc à l’espace afin de permettre aux élèves de profiter de chaque recoin et d’aller jouer où bon leur semble. Ils profitent également d’une cour terrasse au premier étage et d’un toit terrasse magnifiquement aménagé.
 
Cette nouvelle école répond donc de manière totalement satisfaisante aux attentes des enfants, des parents et du personnel éducatif. Pour le directeur de l’AEFE, Christophe Bouchard, impressionné par la qualité et la beauté de notre école, celle-ci peut « prétendre à la place de la plus belle école maternelle française à l’étranger. »


























































Diaméd 2018, 1ère conférence




open

La 1ère des 3 conférences prévues dans le cadre de DIAMÉD 2018, a eu lieu cette semaine en Salle Dravet. Elle a été ouverte par Christophe Bouchard, directeur de l'AEFE et Laurence Pais, secrétaire générale adjointe de l'Union pour la Méditerranée. Mme Alessandra Sensi, experte au Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée et chargée des questions de l’environnement, est intervenue auprès des élèves du Débat Public pour évoquer le thème des déchets de plus en plus nombreux en Mer Méditerranée.

Cette intervention a pour objet de préparer le forum DIAMÉD 2018, Dialogues pour la Méditerranée, qui aura lieu les 21, 22 et 23 mars 2018 et dans lequel des élèves du LFB proposeront des reflexions autour de sujets d'actualité qui seront ensuite analysées par des experts de l’UPM.
 
Le Club du Débat Public du LFB regroupe les élèves du lycée passionnés par les débats de sciences politiques, d'économie, d'histoire-géo et de sociologie.









Inauguration de Munner




open




Dans le cadre de la Semaine des lycées français du monde, a eu lieu l'inauguration de la nouvelle école maternelle du LFB.

Après de nombreux mois d’impatience, les élus, architectes, parents, élèves et professeurs ont inauguré l’école maternelle de Munner. Pour cette occasion, étaient présents Dominique Duthel le proviseur du LFB, Patrick Bonnefoy, directeur de l’école maternelle, Yves Saint-Geours, Ambassadeur de France en Espagne, Cyril Piquemal, Consul général de France à Barcelone, Christophe Bouchard, Directeur de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger et Pascale de Schyuter Hualpa, directrice de l’Institut français, le cabinet d’architectes B720 Fermin Vazquez Arquitectos, tous accueillis par les Terminales STMG.

Tous ont été agréablement surpris par la modernité de ce magnifique bâtiment, qui s’intègre parfaitement dans le quartier. Guidés par Patrick Bonnefoy, nous avons découvert les différents espaces : l’ancienne villa rénovée, la cour de 1 800m², les jardins pédagogiques puis le nouveau bâtiment où se trouvent les salles de classe et de langues, la cantine et la salle de motricité… A midi, une table ronde ouverte aux parents s’est tenue sur la spécificité de l’école maternelle française.

La visite s’est terminée sur la cour du toit terrasse avec une vue splendide sur Barcelone et le Tibidabo. 

Sous un soleil radieux, Yves Saint-Geours, a rappelé l’excellence placée au coeur de cette inauguration : « Elle est fondamentale pour le réseau français à l’étranger. Dans cette école maternelle il y a de l’excellence dans la conception, dans la construction, dans la conservation du site historique, dans l’insertion locale. En effet, nos écoles doivent être des modèles de coopération, de compétitivité, d’insertion dans les quartiers, de culture et d’ouverture. Nous avons aujourd’hui la preuve que c’était un beau projet, les enfants vont évoluer dans un environnement de bonheur. » Il a ensuite décerné, au nom du Ministre de l’Éducation Nationale, les palmes académiques à Patrick Bonnefoy pour son implication dans la réussite de cette nouvelle école. Le directeur de l’AEFE, Christophe Bouchard, a aussi souligné que « cette école symbolise parfaitement l’ambition de l’enseignement français à l’étranger » : moderne, écologique, ergonomique, tout est pensé pour accueillir des enfants heureux, et former les citoyens de demain.

Ce sont donc les enfants, sourire aux lèvres, qui ont clos cette inauguration par un lâcher de ballons aux couleurs de la France, suivi d’un pica-pica où tous ont pu commenter la nouvelle école.














































































































































































































































































Petite histoire de la radio...

open

La Radio du Lycée Français, Planète Radio, existe depuis 1998 et est devenue un organe indispensable de notre établissement. Les élèves s’y forment au reportage, au montage et à la création d’émissions radiophoniques, et informent la communauté scolaire des événements qui se déroule à l’école. 

Depuis l’année dernière, un nouveau site permet à tous de (ré)écouter les émissions des élèves, sans mot de passe. On peut aussi y voir des photos et vidéos. Mais il n’en a pas toujours été ainsi…

En 1998, quand Anne Reboul crée la radio, c’est dans un environnement totalement analogique. Elle parle encore, des étoiles dans les yeux, de son magnétophone à bandes Revox, une des premières acquisitions techniques. Au mur, étaient accrochés les cassettes des génériques et jingles. La radio, au départ appelée Radio Camembert, était diffusée seulement via les hauts parleurs de l'école, avant d'obtenir, en 1999, un canal FM : 88.7, changé ensuite en 91.6.

En 2009, grand changement : la radio passe en numérique et le 1er site internet est créé par Jean-François Lecarpentier, professeur de mathématiques au LFB. Cette évolution, quoi que nécessaire, a été difficile pour Anne et les élèves. Il a fallu tout réapprendre : l’enregistrement, le montage, la diffusion… et s’équiper de nouveaux matériels. Cependant, les émissions en ligne pouvaient être écoutées à tout moment, par les personnes ayant accès au site, grâce à un mot de passe.

En 2016, un nouveau site est créé, toujours par Jean-François Lecarpentier, et permet à tous de profiter des émissions de la radio. Le studio est équipé d’ordinateurs, de micros et d'enregistreurs numériques… Les apprentis reporters bénéficient donc de conditions idéales pour exercer leur talent et vous faire partager de nouvelles aventures radiophoniques !

Anne a formé plusieurs générations d'élèves, certains passionés, participant de la 6ème à la Terminale pour de nombreuses émissions, d'autres qu'elle n'a vu qu'en atelier en classe, mais qui ont pu acquérir des connaissances radiophoniques. Cette aventure a ouvert des élèves vers des parcours professionnels en relation avec la radio, ils sont devenus journalistes, ingénieurs du son, DJ, attachés de presse...

Dans les placards, il y a encore les bandes analogiques des premières émissions…et, dans un coin, le Revox, qu’Anne espère bientôt réparer... 

La web radio vous invite à vous abonner aux programmes proposés via le site, en cliquant sur le bouton "s'abonner à l'émission" sur la page dédiée à cette émission. Ainsi, vous recervrez une alerte à chaque mise en ligne !
Vous pouvez aussi suivre la web radio sur Facebook.














































Les STMG visitent Danone

 
 
open

Après avoir visité l'usine de ColaCao, les Terminales STMG sont allés visiter l'usine Danone, accompagnés de leurs professeures Laurence Thiery et Florence Fernandez. L'objectif de cette visite était la découverte du processus de fabrication du yaourt, de la gamme de produits et du packaging, de l'origine du nom de la marque... Ils sont donc allés à l'un des 4 centres de production de Danone en Espagne.

 

















Les étiquettes des Petites Sections

 
open

Les élèves de Petite Section peuvent reconnaitre leur porte manteau à l'aide de leur photo avec leurs parents. Parfois, un petit animal indique les jours où l'enfant mange à la cantine. C'est une manière originale d'intégrer les parents à l'école, et de rassurer les enfants, pour qui c'est la première année de scolarisation. Ces photos ont été prises le jour de la rentrée.

 





































































Portraits des CM1-3

 
 
open

Les élèves de CM1-3 d'Audrey Lafourcade et Séverine Cuilleret ont réalisé des autoportraits mi-photo, mi-dessin. Ils sont affichés dans le couloir de leur classe.

 

































YOCOPAS 2017 à Tel Aviv

 
 
open

10 élèves de terminales appartenant au Club du Débat Public sont partis du 25 au 29 octobre pour Tel Aviv, invités par le lycée international EMIS (Eastern Mediterranean International School) afin de participer au YOCOPAS (Youth Organized Collaboration for Peace and Sustainability), accompagnés par M. Lormant, M. Vernois-Cruchet, et M. Rubiera.

Yocopas est un évènement labellisé par l’Union pour la Méditerranée (UpM) avec qui nous sommes en train de créer notre propre projet (Diamed 2018).

Pendant 3 jours, les élèves ont assisté à des conférences, participés à des ateliers sur le thème de la paix, des frontières et du développement durable, le tout intégralement en anglais.
Enfin, ils devaient présenter un projet original. C’est Lisa Ghilardi, en compagnie d’un jeune éthiopien et de 2 jeunes palestiniens, qui a reçu le 1er prix accompagné d’une dotation de 750 USD pour son projet « courir pour la paix ».

Olivier Rubiera
Proviseur adjoint Lycée

 

Après 2 jours de conférences sur la paix, dans le conflit israélo-palestinien et dans le monde, les élèves du YOCOPAS ont pu créer un projet, en groupe. Lisa Ghilardi, élève de Terminale ES au LFB, a gagné avec son groupe le premier prix. Son projet Running for Equality se base sur l’histoire racontée par une jeune fille israélienne lors des conférences, qui adorait courir mais ne pouvait pas intégrer un club où faire de courses car les clubs pour filles n’existent pas. L’idée de Lisa et son groupe, travaillant sur le thème du genre, est donc de mettre en place, en Palestine tout d’abord, une course pour les filles, qui mettrait en compétition plusieurs écoles de la région. Dans un second temps, il faudrait créer des clubs sportifs scolaires pour les filles, afin de leur donner accès à la course et de pérenniser la compétition. Le premier prix, attribuant une bourse de 750$, permettra donc à Lisa et son camarade éthiopien Tamrat Abebe de l’école qui les accueillait, de mener à bien ce projet dans l’année qui vient.
Félicitations Lisa pour ce magnifique projet !